Les postures du médiateur

10/06/2020

Le médiateur doit respecter un certain nombre de postures. Ces invariants sont au nombre de 4.

Impartialité : le médiateur ne prend jamais position pour l'une ou l'autre des parties. 

Indépendance : le médiateur n'est soumis à aucune autorité quelle qu'elle soit. 

Neutralité : le médiateur n'est pas un arbitre. Il n'impose pas sa décision, il est là pour aider les parties à trouver la décision qui leur conviendrait le mieux.

Confidentialité : l'intégralité des échanges, des causes et des résolutions sont soumises au secret professionnel.